ORFED-MALI, « Ma position determine ma force »

Projets réalisés

L’ensemble des projets réalisés

Projets réalisés

« Renforcement De La Structure De Production Agricole Des Femmes Rurales Au Mali : Transformer Les Produits Pour Transformer Des Vies » 0C051/2018

Ce projet est le fruit d’un partenariat entre l’ONG ORFED et la fondation Cideal d’Espagne. Il bénéficie d’un financement de l’Agence Andalouse de Coopération Internationale pour le Développement (AACID)

Son objectif est d’améliorer les revenus financiers des femmes à travers le renforcement de leurs capacités de transformation et de commercialisation. A ce titre, les interventions du projet se sont orientées sur l’appui en gestion d’entreprise, le renforcement des associations et coopératives de femmes en équipement et infrastructures de production, la mise à disposition de fonds de démarrage et l’organisation de séances d’alphabétisation

Quatre (4) communes ont été ciblées par le projet à savoir :

-la commune de Sanzana,           

-la commune de Doumanaba,

-la commune de Loulou niCe projet est le fruit d’un partenariat entre l’ONG ORFED et la fondation Cideal d’Espagne. Il bénéficie d’un financement de l’Agence Andalouse de Coopération Internationale pour le Développement (AACID) Son objectif est d’améliorer les revenus financiers des femmes à travers le renforcement de leurs capacités de transformation et de commercialisation. A ce titre, les interventions du projet se sont orientées sur l’appui en gestion d’entreprise, le renforcement des associations et coopératives de femmes en équipement et infrastructures de production, la mise à disposition de fonds de démarrage et l’organisation de séances d’alphabétisation Quatre (4) communes ont été ciblées par le projet à savoir : -la commune de Sanzana,            -la commune de Doumanaba, -la commune de Loulouni -la commune de Kadiolo Le projet collabore avec 12 bénéficiaires notamment 12 associations et coopératives transformatrices de produits locaux. Sa durée est de deux (02) ans (2019 – 2021)

Projets réalisés

« Amélioration De L’alimentation Et De La Nutrition De 376 Enfants Scolarisés (De La 1ière Année À La 6 Ième Année) À La Cantine Scolaire De La Commune De Gouéné Dans La Région De Sikasso Au Mali

ORFED et la fondation Cideal d’Espagne collaborent pour le mise en œuvre du projet « … ». D’une durée initiale de douze (12) mois (février 2020 à janvier 2021), il a été prolongé jusqu’en juin 2021. Le projet bénéficie d’un financement de la fondation MUTUA d’Espagne. Son objectif est d’apporter une assistance alimentaire à la cantine scolaire de Gouéné (commune de Fourou, cercle de Kadiolo) à travers des sessions de formation sur l’hygiène et l’alimentation, la mise à disposition de vivres et de matériels de cuisine. Du démarrage du projet à nos jours, les activités réalisées ont porté sur : -la production d’un rapport d’identification de repas locaux à haute valeurs nutritionnelles -la formation de 40 personnes (cuisinières et membres du comité de gestion de la cantine scolaire) sur l’alimentation et l’hygiène -la sensibilisation de près de 100 personnes (hommes et femmes) du village de Gouéné sur l’hygiène et l’alimentation -la remise à la cantine scolaire de Gouéné d’environ 10 tonnes de vivres composées de riz, mil, haricot, poissons fumés, beurre de karité, « suombala », oigons, l’ail, gombo séché. -l’agrandissement et la réhabilitation du magasin de la cantine scolaire de Gouéné

Projets réalisés

« Plaidoyer Pour Une Action Parlementaire En Faveur D’une Meilleure Politique De Drogue Au Mali » GO :03664

L’ONG ORFED est en partenariat avec OSIWA (Open Society Initiative for West Africa, bureau régional de Dakar) pour la mise en œuvre au Mali du projet « Plaidoyer pour une action parlementaire en faveur d’une meilleure politique de drogue au Mali ». Ce projet qui est enregistré sous le numéro G03664, est dans sa phase II de réalisation. Il a pour objectif global l’amélioration de la politique de drogue au Mali dans le respect des conventions internationales sur les stupéfiants, ratifiées par le pays, et à la lumière des évolutions en cours dans le monde sur la question.

Le résultat final attendu de la phase II du projet est la relecture de la loi n°01-78 du 18 juillet 2001

D’une durée de 18 mois, la fin du projet est prévue pour juin 2021.

Comme activités phares réalisées par le projet, il faut noter entre autres :

– Des études de base sur la consommation de drogues au Mali,

– Des études sur les insuffisances de la loi n°1-78 du 18 juillet 2001 au regard des conventions ratifiées par le pays ;

– Des supports d’information et de sensibilisation pour réduire la dépendance à la drogue ;

– Un voyage d’études de députés Maliens au CEPIAD de Dakar ;

– Des audio portant des messages de personnalités (imams) en faveur d’une meilleure politique de drogue au Mali ;

 La phase II du projet a consolidé les acquis du projet par :

– La production de supports physiques de plaidoyer sur les limites des politiques punitives dans la lutte contre les stupéfiants, qui sont aujourd’hui fixés des endroits stratégiques de mise en œuvre de la politique de drogues (abords des prisons, des prisons et des commissariats de polices) ;

– La production et la diffusion d’argumentaires religieux (islamique et chrétien catholique) pour une meilleure politique de drogues ;

– La production et la diffusion d’un document de plaidoyer pour une politique plus intégrée de drogue au Mali. Ces actions du projet ont abouti de nos jours à la mise en place d’un comité multi acteurs de réflexion sur la loi 01 – 078 du 17 juillet 2001. Ce comité a proposé des options d’amélioration de cette loi intégrant des dimensions de prise en charge médicale et psycho sociale.