ORFED-MALI, « Ma position determine ma force »

Author: orfed ong

Uncategorized

Formation des enseignants sur le module journalisme sensible au conflit (JsC)

Introduire l’enseignement du journalisme sensible aux conflits (JsC) dans les écoles de formation en journalisme et communication ; tel est l’objectif fixé par ORFED ONG et son partenaire EIRENE dans le cadre du programme Promotion de la paix au Sahel (PPS) Phase II. A cet effet, la formation des formateurs (enseignants) a eu lieu du 24 au 26 novembre 2022 au Motel les Moulins de Fana. Le cours/ module JsC va désorm

is être enseigné dans nos écoles de formation.

Projets réalisés

AUTRES PROJETS REALISES :

Depuis sa création, l’ONG ORFED a réalisé plusieurs projets portant sur différents domaines du développement. Ces projets se présentent comme suit :

Projet de renforcement des capacités du tissu associatif (associations/groupements de jeunes et de femmes) en commune VI du District de Bamako et dans la commune urbaine de Sikasso. Ce projet a été réalisé de 2005 à 2006 avec le financement de CORDAID. Il visait à améliorer la gouvernance locale à travers la participation des organisations de la société civile. Le coût du projet s’élevait à 65 000 000 FCFA soit 99 091 euro

Projet triennal de renforcement de la gouvernance locale dans le district de Bamako et dans la commune de Sikasso. Mis en œuvre de 2006 – 2009 avec l’appui technique et financier de CORDAID. Il visait à améliorer la gouvernance locale à travers une gouvernance inclusive en prenant en compte notamment les femmes et les jeunes. Le coût du projet pour les trois années a été de 325 655 200 FCFA soit 496 458 euro

-Projet Layidu : « promotion des candidatures féminines aux élections communales 2009 ». Réalisé en 2009 dans le cercle de Sikasso avec l’appui financier du CECI (Canada). Le projet a initié des activités de sensibilisation à l’endroit des partis politiques et des leaders communautaires en vue de promouvoir les candidatures féminines lors des élections municipales. En outre des potentielles candidates ont été identifiées et formées sur la communication, le déroulement d’une campagne électorale réussie etc. le coût du projet été de 42 000 000 FCFA soit 64 028 euro.

 

Projet d’appui à l’entreprenariat agricole des jeunes et des femmes, réalisé de 2008 à 2011 dans les cercles de Sikasso et de San avec l’appui financier de la fondation SOB (Pays Bas). Le coût du projet pour les trois années a été de

– Projet « d’insertion socio-économique des femmes dans le cercle de Sikasso ». Réalisé de 2010 à 2011 avec l’appui financier de Cideal (Espagne). Le projet a appuyé 10 associations féminines de la commune urbaine de Sikasso dans la transformation de produits locaux. Les membres de ces associations ont été formés en alphabétisation. Le coût du projet a été de 90 702 500 FCFA soit 138 275 euro.

– Projet pilote « Actions intégrées pour une société civile florissante dans la région de Gao au Nord Mali » de novembre 2014 à décembre 2015 et financé par CORDAID à hauteur de 61 188 200 FCFA soit 93 280 euro. Projet visant à contribuer à la consolidation de la paix dans la région de Gao à travers des actions intégrées de réhabilitation d’infrastructures scolaires, la création d’entreprises pour jeunes et les femmes, l’éducation à la paix et à la santé

Projet de formation des élus locaux (2013 – 2014)

Ce projet est une initiative d’ORFED en partenariat avec la Fondation Rosa Luxembourg d’Allemagne. Il visait à améliorer la gouvernance démocratique des collectivités territoriales du Mali à travers le renforcement de capacités des élus locaux dans la conduite du dialogue social et notamment le dialogue entre populations et élus locaux dans la gestion des affaires locales au niveau communal.

Le projet a été réalisé de 2013 à 2015 dans 30 communes des cercles de Koutiala, Yorosso, Niono Tominian, Sikasso, Kita

Les activités réalisées portaient sur :

-L’élaboration d’un module de formation sur la décentralisation et la redevabilité

-L’organisation de sessions de formation de 310 élus locaux sur la décentralisation et la gouvernance locale, l’organisation d’espaces de restitutions publiques du compte administratif de la mairie,

-La formation d’un pool de 12 formateurs / animateurs sur la redevabilité et l’animation d’espaces de restitution publique

-L’appui à la tenue d’espaces de restitutions publiques du compte administratif des mairies

Les activités réalisées ont permis d’améliorer le dialogue entre élus et populations et de renforcer les capacités de gestion des élus locaux. Environ 20 espaces de restitutions publiques ont été organisés regroupant environ 800 participants dont des chefs de villages, des femmes, des jeunes, des leaders communautaires, des leaders religieux, des médias etc.

Les expériences tirées de ce projet ont permis à ORFED de concevoir un guide de redevabilité communale qui pourra être utilisé par les communes dans le cadre de l’organisation des restitutions publiques du compte administratif

Le budget du projet s’élevait à 79 466 947 FCFA soit 121 146 euro

Projets réalisés

Programme PEGA (Partenariats pour L’Exercice d’une Gouvernance Appropriée)

Volet mobilisation des ressources financières dans les collectivités territoriales

 

PEGA (Programme pour l’Exercice d’une Gouvernance Appropriée) est le fruit d’un partenariat entre la coopération Suisse et d’Oxfam. Son objectif est de contribuer à faire des collectivités territoriales des pools de développement où les citoyens exercent leurs droits et devoirs. Sa mise en œuvre a concerné trois régions à savoir Sikasso, Mopti et Tombouctou

Cette phase du programme s’est étalé sur la période 2015-2018 et se décline en trois axes répartis comme suit :

-Mobilisation des ressources financières des collectivités territoriales

-Appui à l’élaboration de plans de développement local répondant aux priorités des populations

-Appui à la gestion des conflits et la cohésion sociale dans les collectivités territoriales

 

Le programme a été exécuté par un consortium d’ONG composé de 5 ONG nationales dont ORFED.

Dans ce programme, ORFED a été chargée de piloter le volet lié à la mobilisation des ressources financières des collectivités territoriales. Les différentes activités du volet ont été réalisées dans les régions de Sikasso, Mopti et Tombouctou et ont porté sur la mise en place des CCAP (Comité Citoyen de Contrôle de l’Action Publique), la réalisation d’étude du potentiel fiscal des communes, la réalisation d’analyses citoyennes des budgets des collectivités territoriales, les restitutions publiques des analyses citoyennes des budgets et le déploiement dans la commune urbaine de Sikasso du système « ReCoDe » pour la mobilisation des taxes communales

Les cibles de ce volet étaient les conseils régionaux de Sikasso, de Mopti et de Tombouctou. En outre 9 communes ont été ciblées dont :

  • Quatre (4) communes de la région de Sikasso à savoir la commune urbaine de Sikasso, la commune de Loulouni, la commune de Nimbougou la commune urbaine de Kadiolo
  • Trois (03) communes de la région de Mopti : commune urbaine de Bankass, la commune urbaine de Bandiagara et la commune urbaine de Mopti
  • Deux (02) communes de la région de Tombouctou : la commune urbaine de Tombouctou et la commune rurale de Alafia

Les initiatives réalisées sur ce programme ont permis d’accroitre le taux de mobilisation de 15% au niveau des communes urbaines et de 40% au niveau des communes rurales. Aussi des nouvelles niches fiscales ont été identifiées et intégrées dans les taxes à mobiliser augmentant les ressources mobilisables au niveau des communes.

 

Le budget du projet s’élevait à 271 606 367 FCFA soit 414 061 FCFA

Projet de formation des élus locaux (2013 – 2014)

Ce projet est une initiative d’ORFED en partenariat avec la Fondation Rosa Luxembourg d’Allemagne. Il visait à améliorer la gouvernance démocratique des collectivités territoriales du Mali à travers le renforcement de capacités des élus locaux dans la conduite du dialogue social et notamment le dialogue entre populations et élus locaux dans la gestion des affaires locales au niveau communal.

Le projet a été réalisé de 2013 à 2015 dans 30 communes des cercles de Koutiala, Yorosso, Niono Tominian, Sikasso, Kita

Les activités réalisées portaient sur :

-L’élaboration d’un module de formation sur la décentralisation et la redevabilité

-L’organisation de sessions de formation de 310 élus locaux sur la décentralisation et la gouvernance locale, l’organisation d’espaces de restitutions publiques du compte administratif de la mairie,

-La formation d’un pool de 12 formateurs / animateurs sur la redevabilité et l’animation d’espaces de restitution publique

-L’appui à la tenue d’espaces de restitutions publiques du compte administratif des mairies

Les activités réalisées ont permis d’améliorer le dialogue entre élus et populations et de renforcer les capacités de gestion des élus locaux. Environ 20 espaces de restitutions publiques ont été organisés regroupant environ 800 participants dont des chefs de villages, des femmes, des jeunes, des leaders communautaires, des leaders religieux, des médias etc.

Les expériences tirées de ce projet ont permis à ORFED de concevoir un guide de redevabilité communale qui pourra être utilisé par les communes dans le cadre de l’organisation des restitutions publiques du compte administratif

Le budget du projet s’élevait à 79 466 947 FCFA soit 121 146 euro

Programme PEGA (Partenariats pour L’Exercice d’une Gouvernance Appropriée)

Volet mobilisation des ressources financières dans les collectivités territoriales

 

PEGA (Programme pour l’Exercice d’une Gouvernance Appropriée) est le fruit d’un partenariat entre la coopération Suisse et d’Oxfam. Son objectif est de contribuer à faire des collectivités territoriales des pools de développement où les citoyens exercent leurs droits et devoirs. Sa mise en œuvre a concerné trois régions à savoir Sikasso, Mopti et Tombouctou

Cette phase du programme s’est étalé sur la période 2015-2018 et se décline en trois axes répartis comme suit :

-Mobilisation des ressources financières des collectivités territoriales

-Appui à l’élaboration de plans de développement local répondant aux priorités des populations

-Appui à la gestion des conflits et la cohésion sociale dans les collectivités territoriales

 

Le programme a été exécuté par un consortium d’ONG composé de 5 ONG nationales dont ORFED.

Dans ce programme, ORFED a été chargée de piloter le volet lié à la mobilisation des ressources financières des collectivités territoriales. Les différentes activités du volet ont été réalisées dans les régions de Sikasso, Mopti et Tombouctou et ont porté sur la mise en place des CCAP (Comité Citoyen de Contrôle de l’Action Publique), la réalisation d’étude du potentiel fiscal des communes, la réalisation d’analyses citoyennes des budgets des collectivités territoriales, les restitutions publiques des analyses citoyennes des budgets et le déploiement dans la commune urbaine de Sikasso du système « ReCoDe » pour la mobilisation des taxes communales

Les cibles de ce volet étaient les conseils régionaux de Sikasso, de Mopti et de Tombouctou. En outre 9 communes ont été ciblées dont :

–       Quatre (4) communes de la région de Sikasso à savoir la commune urbaine de Sikasso, la commune de Loulouni, la commune de Nimbougou la commune urbaine de Kadiolo

–       Trois (03) communes de la région de Mopti : commune urbaine de Bankass, la commune urbaine de Bandiagara et la commune urbaine de Mopti

–       Deux (02) communes de la région de Tombouctou : la commune urbaine de Tombouctou et la commune rurale de Alafia

Les initiatives réalisées sur ce programme ont permis d’accroitre le taux de mobilisation de 15% au niveau des communes urbaines et de 40% au niveau des communes rurales. Aussi des nouvelles niches fiscales ont été identifiées et intégrées dans les taxes à mobiliser augmentant les ressources mobilisables au niveau des communes.

 

Le budget du projet s’élevait à 271 606 367 FCFA soit 414 061 FCFA

Actualités

Présentation de vœux

La Direction de l’ONG ORFED a organisé un déjeuner le vendredi 7 Janvier 2022 autour duquel elle a invité tout son personnel de Bamako. A cette occasion, la Direction de l’ONG ORFED a présenté ses vœux les meilleurs pour l’année 2022. Elle s’est réjouie des résultats obtenus au cours de l’année 2021 et a félicité chaque agent pour les efforts et l’engagement fournis individuellement et collectivement.